Quel médecin consulter pour une hernie discale?

En principe, différents spécialistes peuvent diagnostiquer une hernie discale. Le premier médecin pour les maux de dos, les engourdissements ou la paralysie est habituellement le médecin de famille. Ce dernier peut décider s’il est nécessaire de consulter un neurologue ou un orthopédiste.

Quel médecin pour redresser le dos ?

Le rhumatologue est un médecin spécialiste. Il pourra effectuer un diagnostic à propos de douleurs et maladies des os, de la colonne vertébrale, des muscles et des articulations.

Qui consulter pour un problème de sciatique ?

Consultez votre médecin traitant en urgence dans les cas suivants de névralgie du nerf sciatique :

  • vous ressentez une douleur sciatique extrême qui n’est pas calmée par les antalgiques ;
  • vous constatez une paralysie ou une baisse de la force musculaire de votre jambe ;

Quelle douleur provoque une hernie discale ?

Une hernie discale dans la région cervicale peut provoquer des douleurs au cou, une douleur irradiante dans le bras, des douleurs à l’épaule, et de l’engourdissement ou des picotements dans le bras ou la main. La douleur peut être diffuse, continuelle et difficile à localiser.

C\'EST INTÉRESSANT:  Est ce que l'arthrose est inflammatoire?

Quel médecin consulter pour une discopathie ?

Dans le cadre de la prise en charge d’une discopathie, plusieurs médecins sont susceptibles d’intervenir : un rhumatologue, spécialiste des maladies de l’appareil locomoteur, il soigne aussi certaines affections neurologiques. C’est lui qui met en place le traitement médical.

Comment s’appelle un médecin pour le dos ?

Le rhumatologue

Ce spécialiste est consulté en cas de lombalgie chronique ou récidivante. Il pourra prescrire des examens poussés afin de connaître l’origine du mal de dos. Il peut notamment prescrire un bilan posturale. C’est lui aussi qui décide d’une chirurgie dorsale.

Comment avoir le dos bien droit ?

Tout en bas de la colonne vertébrale se situent le Sacrum puis le Coccyx (au milieu des fesses). Tout en haut, on trouve le Crâne. Se tenir droit, c’est tout simplement garder le Sacrum loin du Crâne. En d’autres mots, vos fesses doivent rester loin de votre tête !

Comment soulager la sciatique en 60 secondes ?

Allongez-vous sur le dos. Fléchissez votre jambe droite et amenez votre genou vers la poitrine. Agrippez votre genou droit et tirez-le doucement comme si vous vouliez l’amener vers votre épaule gauche. Tenez cette position pendant 10 secondes et répétez avec l’autre jambe.

Comment se débarrasser d’une douleur de sciatique ?

Vous pouvez par exemple vous allonger sur le dos : attrapez la cuisse gauche derrière le genou avec les deux mains et croisez la jambe gauche sur la jambe droite. La tête reste sur le sol. Tenez la position trente secondes et répétez l’exercice trois fois de chaque côté.

C\'EST INTÉRESSANT:  Comment soigner une hernie crurale?

Quelle est la meilleure position en cas de sciatique ?

En présence d’une sciatique, veillez à vous allonger sur une surface souple et confortable. Si la cambrure de votre dos est importante et/ou que cette position est trop intense, la meilleure position pour vous sera, alors, la position allongée enroulée sur le côté, avec un coussin ou un traversin entre les jambes.

Comment savoir si j’ai une hernie discale ?

Le diagnostic des hernies discales se fait essentiellement à partir de l’examen clinique du patient : nature et localisation des symptômes, en particulier des pertes de sensibilité ou des douleurs. La prescription d’examens d’imagerie complémentaires (radiographie, scanner ou IRM) est rarement nécessaire.

Est-ce grave de laisser hernie discale ?

La hernie discale est souvent considérée comme grave. À tort, explique le Pr Erick Legrand, rhumatologue au CHU d’Angers : «L’imagerie par IRM ou scanner montre que 15 % des personnes de 30-50 ans sont porteuses d’une hernie discale absolument indolore.

Comment savoir si l’on a une hernie ?

Si la hernie grossit, des symptômes apparaissent, plus marqués lors des efforts, de la toux et en fin de journée : gêne ou douleurs dans la zone inguinale (située entre l’abdomen et la cuisse) ; sensation de pesanteur ; apparition d’une “boule” au niveau de l’aine.

Comment Soigne-t-on une discopathie ?

Le traitement des discopathies consiste surtout à soulager la douleur lors des crises. Pour cela, on utilise des médicaments antalgiques, anti-inflammatoires et myorelaxants, associés à du repos. Des infiltrations de corticoïdes peuvent être réalisées lorsque les douleurs ne sont pas soulagées par les médicaments.

C\'EST INTÉRESSANT:  Question fréquente: C'est quoi le point d'acupuncture?

Quel sport pratiqué lorsque l’on a une discopathie ?

La pratique sportive intensive n’est pas nécessaire pour éviter les douleurs dorsales. Au quotidien, la marche est très bénéfique. Pour une pratique plus poussée, les personnes souffrant du dos peuvent se tourner vers la natation (dos crawlé, aquagym), le vélo, la danse, le Tai Chi Chuan ou la pratique du gainage.

Quand opérer une discopathie ?

Une intervention chirurgicale pour discopathie lombaire n’est jamais obligatoire, elle doit être envisagée au cas par cas en fonction des symptômes, de la douleur et après discussion avec votre chirurgien des bénéfices et des risques d’une intervention.

Énergie Chi